Honte : la méditation pour s’en sortir et vivre libre

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir en quoi la méditation peut aider face à un sentiment de honte qui empêche de vivre libre. La honte est un sentiment d’humiliation face à une situation ou à une personne.

Honte : la méditation pour s'en sortir et vivre libre

Situation vécue ou fantasmée, elle impacte souvent le comportement. La méditation peut aider à vivre libre, à redevenir vraiment soi-même après un sentiment de honte.

Débloquez votre liberté avec la méditation

La honte se manifeste par rapport à un groupe ou à un individu susceptible de porter un jugement négatif sur notre personne ou sur l’un de nos actes.

Elle nait donc d’une peur, d’un manque de confiance en soi, qui peut aussi bien trouver naissance dans un fait avéré, comme une moquerie réellement subie, ou supposée.

Pour ne pas vivre ou ne plus revivre ce sentiment négatif et dérangeant, certains peuvent aller à l’encontre de leur façon d’être naturelle ou de leurs envies. Cette contrainte à sa personne ne permet pas de s’épanouir.

La méditation peut permettre de prendre de la distance par rapport à la honte et permettre d’être enfin soi-même.

Car la méditation permet de s’ancrer dans le réel, dans le moment présent, en coupant court aux ruminations.

Ainsi, le passé n’est pas renié. Il est simplement accepté en l’état, sans s’appesantir sur lui, pour qu’il ne constitue plus un frein.

Le futur n’est pas non plus anticipé, d’autant que l’on pense souvent au pire et que c’est heureusement éloigné de la réalité.

Méditer revient à se concentrer sur ses émotions du moment, à les accepter. Les pensées se libèrent, se succèdent même souvent à un rythme effréné au début pour ensuite se calmer peu à peu d’elles-mêmes.

Il en va de même pour le sentiment de honte, qui s’estompent pour laisser la place au mieux-être, permettant enfin d’être soi-même, plus épanoui.

Se libérer du sentiment de honte en méditant et en respirant

La honte est un sentiment négatif et marquant que la méditation permet de surmonter. Pour cela, elle repose essentiellement sur la respiration.

Celle-ci constitue d’ailleurs aussi une alternative intéressante pour les personnes qui ont des difficultés à méditer. Car la méditation demande de lâcher prise pour méditer.

Certaines personnes honteuses peuvent cependant avoir du mal à lâcher prise et à accepter le sentiment de la honte.

La respiration normalisée permet de méditer plus facilement. En oxygénant correctement l’organisme, elle participe à son bien-être en lui procurant un massage interne.

Cependant, les personnes qui sont sous le coup d’un sentiment de honte n’ont pas le souffle normalisé.

Car la honte s’apparente à un choc émotionnel qui a été amorti par le diaphragme. Sous l’impact, celui s’est tendu et la respiration s’est déréglée.

Il est possible de remédier à cette situation et de détendre son diaphragme pour se libérer de la honte. Le procédé consiste à effectuer des exercices respiratoires adaptés et proposés par un coach en respiration.

Les effets rapides normalisent le rythme respiratoire en libérant le diaphragme et apportent un mieux-être rapide qui pourra être décuplé en méditant.

La respiration normalisée permet donc de surmonter sa honte et d’être vraiment soi-même en société.


Lisez aussi:

Comment oublier quelque chose dont on a honte ?

La psychothérapie pour surmonter la blessure de rejet et d’humiliation ?