Comment oublier quelque chose dont on a honte ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment oublier quelque chose dont on a honte. Ce sentiment fait suite à un choc émotionnel, à un événement vécu comme un traumatisme.

Le souvenir de celui-ci est profondément ancré en soi, le faisant fréquemment revivre en pensée et craindre une nouvelle expérience similaire.

Il est toutefois possible de surmonter ce souvenir pour qu’il devienne moins perturbant au quotidien.

Comment oublier quelque chose dont on a honte ?

Les solutions pour oublier une honte

La honte est un sentiment, tout le monde peut donc y être confronté un jour ou l’autre.

L’intensité du phénomène fait que le sentiment honteux perdure souvent longtemps et peut influer sur le comportement, empêchant d’être soi-même.

Pour oublier quelque chose dont a honte, il faut commencer par accepter l’incident en cause, le comprendre et arriver à relativiser.

Chercher à le refouler est inutile, car il peut se bloquer dans l’inconscient et engendre le mal-être.

Pour cette raison, et notamment lorsque le traumatisme est profond, l’événement qui est la cause de la honte n’est pas toujours facilement identifiable.

Entamer un travail sur soi-même, une thérapie, peut permettre de détecter la cause de ce sentiment de honte, d’en identifier les tenants et les aboutissants et de réfléchir à comment le combattre.

Il faut cependant être volontaire et prêt à accepter de s’attarder sur cet événement difficile.

La méditation est une autre solution pour ne plus avoir honte. Car si la honte est la conséquence d’un événement passé, la méditation s’attache quant à elle à l’instant présent.

Pendant la méditation, les pensées vont et viennent librement. Au début, l’incident qui a déclenché la honte s’imposera probablement à l’esprit.

Mais cette pensée, acceptée en l’état sans chercher à la contraindre ou à la modifier, finira par s’apaiser d’elle-même. L’esprit réussit à faire le vide pour ne se focaliser que sur l’instant présent, les sons, les odeurs, les sensations.

Le passé ne sera pas effacé, mais il retrouvera sa place pour ne plus perturber le présent ni peser sur le futur.

La respiration, un essentiel de l’estime de soi

Respirer est aussi une solution pour ne plus avoir honte. Car en respirant bien, l’organisme fonctionne de manière optimale.

Être bien oxygéné, lui permet de lutter plus efficacement contre le stress, l’angoisse et toutes les émotions négatives.

La respiration est relaxante. Elle peut s’apparenter à un massage interne qui vient dénouer les tensions physiques et psychologiques. Cette détente permet de relativiser et de prendre de la distance vis-à-vis des événements.

C’est pourquoi de nombreuses disciplines, comme la méditation, reposent sur la respiration.

Se sentir honteux induit toutefois avoir reçu un choc émotionnel. Même s’il est encaissé par le diaphragme, il a tout de même pour effet de dérégler le souffle.

Pour pouvoir se libérer plus rapidement et plus facilement du sentiment de honte, il est donc utile de normaliser sa respiration. Pour cela, l’aide d’un coach en respiration s’avère précieuse.

Il est à même de délivrer des conseils personnalisés utiles ainsi que des exercices respiratoires adaptés pour détendre rapidement le diaphragme, régulariser le souffle et enfin pouvoir se débarrasser du sentiment de honte.


Lisez aussi:

Comment ne plus avoir honte de soi ?

Honte : la méditation pour s’en sortir et vivre libre