Comment vaincre la honte avec la sophrologie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment guérir et vaincre la honte avec la sophrologie. La honte est un sentiment tenace, souvent difficile à surmonter.

Derrière la honte se cache un grand stress et une angoisse sourde, contre lesquels la sophrologie peut s’avérer efficace.

Comment guérir et vaincre la honte avec la sophrologie ?

Surmontez vos craintes avec la sophrologie

La honte est liée au jugement que d’autres personnes peuvent porter sur soi, qu’il s’agisse de son physique, de ses connaissances, de sa façon d’être…

Quel que soit l’ampleur de l’incident en question, la honte vient ensuite perturber son image de soi-même et peu influencer son comportement, moins naturel.

Car un réel stress est ressenti à la perspective de revivre un tel moment d’embarras ou d’un tel traumatisme, selon le déclencheur.

La sophrologie est une discipline qui permet de se détendre.

Elle s’attache à faire vivre l’instant présent. Or la honte émane toujours d’un événement du passé. En focalisant son esprit sur le présent, la sophrologie permet de délaisser son malaise le temps de la séance.

En renouvelant sa pratique régulièrement, la honte devient de moins en moins présente, de moins en moins forte.

La sophrologie permet de reprendre conscience de ses émotions et de ses sensations corporelles. La honte est un sentiment durable, elle peut parfois amener une confusion de son impact réel sur l’organisme et le psychisme.

Se laisser guider par un sophrologue pour sentir ses sensations à l’instant présent peut permettre de renouer avec la réalité. C’est aussi un moment de lâcher prise où le négatif n’a plus d’emprise, glisse.

Il faut savoir que la sophrologie présente un coût qui reste entièrement à la charge du pratiquant.

Guérir et vaincre la honte grâce à une bonne inspiration

La sophrologie, pour atteindre son effet relaxant, s’appuie pour beaucoup sur la respiration.

Celles et ceux qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas consulter un sophrologue peuvent se défaire de leur sentiment de honte grâce à des exercices respiratoires.

Quant à celles et ceux qui pratiquent la sophrologie, ils sont aussi invités à faire des exercices de respiration entre les séances.

C’est que se focaliser sur la respiration est simple et facile, à la portée de tous. C’est un moyen efficace de dévier son attention pour ne plus ressentir la honte.

De plus, respirer détend. Ce simple geste inné et réflexe apporte du réconfort en corps, en le massant par son rythme régulier. Ce qui décuple les bienfaits de la sophrologie vis-à-vis du sentiment de honte.

Mais pour cela, la respiration doit être normalisée, le diaphragme détendu. Or les personnes qui ont honte de quelque chose ont le souffle déréglé. Sous l’impact de choc émotionnel, leur diaphragme s’est tendu.

Il reste possible de remédier à cette situation avec le concours d’un coach en respiration.

Avec quelques exercices adaptés, le processus est rapide. La respiration se normalise. Ces exercices sont complémentaires à ceux préconisés par le sophrologue.

Les premiers effets se font sentir rapidement, avec un mieux-être généralisé et un sentiment de honte diminué, qui ira jusqu’à disparaître au fil de la pratique.


Lisez aussi:

Timidité maladive en amour avec les filles : que faire ?

Comment ne plus avoir honte de soi ?